ACTUALITESPOLITIQUE

Accusée de parjure : Rose Wardini se tourne vers un domaine qui n’a rien à voir avec la politique

Rose Wardini, présidente du mouvement Sénégal Nouveau, avait retiré sa candidature des dernières élections présidentielles quelques jours avant le scrutin. Après une brève détention pour parjure concernant sa nationalité, elle avait été placée sous contrôle judiciaire. Wardini avait initialement affirmé n’avoir que la nationalité sénégalaise, mais une vérification avait révélé une double nationalité franco-sénégalaise, entraînant sa convocation et sa détention. Avant que le Conseil constitutionnel ne rejette officiellement sa candidature, Wardini avait elle-même demandé le retrait de celle-ci.

Depuis cet épisode, Wardini s’était retirée de la scène publique. Elle revient aujourd’hui en tant que passionnée d’agriculture. Selon Vox Populi, l’ancienne candidate a été aperçue dimanche à Latmingué, sa commune natale, où elle pilote la quatrième édition du programme « Les vacances agricoles ». Ce programme vise à « participer à l’objectif d’autosuffisance alimentaire au Sénégal », selon Wardini.

Le programme accueille des jeunes pendant les trois mois de vacances scolaires, les formant en « entrepreneuriat agricole et en leadership ». Wardini précise que cette initiative permet aux jeunes « d’occuper leurs vacances de façon utile » et de « mener à bien leurs futures entreprises ».

La présidente du mouvement Sénégal Nouveau insiste sur l’importance du retour à la terre pour assurer la souveraineté alimentaire, affirmant que « pour bien manger et de façon saine, il faut de bonnes techniques agricoles ».

Elle ajoute que l’objectif du programme est de montrer aux jeunes qu’il est possible de produire localement ce qui est actuellement importé. Cette formation, soutenue par des partenaires étrangers et locaux, vise à inspirer les jeunes à se lancer dans la transformation agroalimentaire ou à devenir des techniciens qualifiés dans ce domaine. Wardini souligne que l’acquisition de ces connaissances est essentielle pour mieux orienter les jeunes vers un retour à la terre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page