ACTUALITESSOCIÉTÉUNE

Chaque année plus de 13% des décés maternels sont imputables a des avortements non sécurisés

agorainfo.sn

Nous condamnons les VBG qui coûtent la vie à des milliers de femmes chaque année. L’avortement non sécurisé représente l’une de ces violences, privant les femmes de leur #Liberté2Choix et de leur dignité. Nous insistons sur le respect des droits humains et appelons à la garantie de la #Liberté2Choix pour toutes les femmes et les filles. #MouvementODAS #16Joursdactivisme #Pasdexcuse #AutonomieCorporelle

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page