ACTUALITESINTERNATIONALPOLITIQUE

Juan Branco saisit le cabinet de Josep B. Fontelles après sa déclaration sur Aïssata Tall Sall et le Sénégal

Juan Branco saisit le cabinet de Josep B. Fontelles après sa déclaration sur Aïssata Tall Sall et le Sénégal

La déclaration de Josep Borrell Fontelles n’a pas plu à Juan Blanco, membre du pool d’avocats de l’opposant sénégalais Ousmane Sonko. Le Haut représentant de l’Union européenne qui a croisé la Ministre Aïssata Tall Sall à la 78e Assemblée générale des Nations-Unies a indiqué que « le Sénégal est une démocratie solide. Il est dans une région tourmentée et se prépare à des élections importantes en 2024 ». Un post sur X (ex Twitter) qui a rapidement fait réagir le franco-espagnol.

« Nous avons immédiatement pris contact avec le cabinet de M. Josep Borrell Fontelles afin de demander des explications quant à cette communication inacceptable », a-t-il fait savoir.

Selon Juan Branco, 1500 prisonniers politiques croupissent dans des prisons sénégalaises, dont la principale figure d’opposition, en des conditions dantesques.

« Toutes les manifestations sont interdites depuis mai 2023, le parti favori aux élections a été dissous, et aucune enquête n’est menée sur les 60 meurtres par balle réelle commis contre des manifestants depuis mars 2021 », a-t-il ajouté dans le post exploité par Senego.

L’avocat du maire de Ziguinchor trouve inconcevable que le représentant de l’Union européenne cautionne cette situation.

Web Analytics


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page