ACTUALITESSénégalSOCIÉTÉSPORTS

Présumés détournement de dernies publics à la FSKDA : Le président de la Ligue de Karaté de Dakar saisit l’OFNAC

Présumés détournement de dernies publics à la FSKDA : Le président de la Ligue de Karaté de Dakar saisit l’OFNAC

La Fédération sénégalaise de karaté et disciplines associées (FSKDA) est en ébullition depuis plusieurs mois. En effet, une crise profonde traverse cette discipline qui, jadis, a valu des satisfactions au Sénégal. Après des accusations de détournement de derniers publics concernant les primes des athlètes que le ministère des Sports avait alloué à l’instance du karaté sénégalais, une plainte a été déposée par le président de la Ligue régionale de karaté de Dakar à l’Office National de lutte contre la Fraude et la Corruption (OFNAC), après avoir adressé une correspondance à toutes les parties prenantes.

« Je vous informe que je viens de déposer auprès de l’Office National de Lutte contre la Fraude et la Corruption ce lundi 10 juin 2024, une plainte pour dénoncer les détourneurs de deniers publics ou de fonds publics au sein de la fédération sénégalaise de karaté et disciplines associées dont les instances dirigeantes, à savoir le bureau exécutif et le comité directeur ont été installés le 7 mai 2017. Je vous informe par la même occasion que j’ai envoyé les mêmes documents sur le téléphone portable du ministre des sports et que je lui enverrai sous peu de façon formelle un courrier qui l’informera de la situation catastrophique actuelle du karaté au Sénégal.

J’ai déposé plainte parce que nous regrettons d’avoir fait confiance à des gens qui ne disent pas la vérité qui sont d’ailleurs des invétérés dans ce sens, profondément malhonnête et de surcroît de grands manipulateurs narcissiques« , a expliqué le président de la ligue régionale de karaté de Dakar selon qui, la plus grosse erreur commise a été de porter l’équipe dirigeante à la tête de cette instance du karaté sénégalais.

M.Diop de se demander si cette équipe dirigeante actuelle va gérer les sommes d’argent énormes attendues des jeux olympiques de la jeunesse.

« Nous avons commis l’erreur de mettre à la tête de ces instances dirigeantes du Karaté des détourneurs de deniers publics à la place de leaders authentiques vraiment soucieux du développement du karaté et des pratiquants qui placent que le pratiquant au cœur de tout ce qui est karaté. Et vraiment c’est triste de voir à quel point ces dirigeants se plaignent inlassablement à haute intelligible voix que les moyens du Karaté sont dérisoires qui pointent un doigt accusateur sur le ministère des sports ou l’Etat du Sénégal de ne pas fournir assez de moyens à la Fédération sénégalaise de karaté et disciplines associées. Voilà que nous constatons des voix qui sont entrain de détourner ces maigres ressources allouées à la FSKDA par l’Etat du Sénégal à travers le ministère. Ça veut simplement dire qu’à la tête de ces instances dirigeantes, nous avons actuellement de grands faux karatékas parce que le karatéka ne vole pas. Le vol est simplement une affaire de gangster, une affaire de bandits. Comment peut-on penser une seule seconde que cette équipe dirigeante actuelle va gérer les sommes d’argents énormes attendues des jeux olympiques de la jeunesse. Nous savons tous que ce qu’ils disent et font est profondément faux« , s’offusque le Président de la Ligue régionale de karaté de Dakar.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page