ACTUALITESINTERNATIONAL

Somalie : ATMIS Redéfinit son Rôle pour Un Impact Plus Global… Découvrez les Détails!

La Mission de transition de l’Union africaine en Somalie (ATMIS) ne se contente pas de ses missions de maintien de la paix, mais s’implique dans divers aspects de la vie somalienne. Cela va au-delà de l’élimination des menaces sécuritaires posées par Al-Shabaab en visant à améliorer la qualité de vie des populations locales.

Remplaçant la mission hybride de l’Union africaine en Somalie (AMISOM), qui visait à vaincre les insurgés et à rétablir la paix et la sécurité après des décennies de conflits depuis le renversement de Siad Barré au début des années 1990, ATMIS est composée de troupes provenant de pays d’Afrique de l’Est tels que le Burundi, Djibouti, l’Éthiopie, le Kenya et l’Ouganda. Son mandat prévoit un retrait progressif de la Somalie d’ici à la fin de 2024. Entre-temps, ATMIS forme le personnel des forces armées nationales somaliennes pour qu’il prenne la relève.

ATMIS contribue également à l’éducation en acheminant avec succès du matériel d’examen dans plus de 21 localités, avant les examens nationaux de fin d’études secondaires. Cette opération garantit que tous les enfants, même dans les zones difficiles d’accès, puissent participer pleinement aux examens. À la demande du ministère de l’Éducation, les hélicoptères d’ATMIS ont transporté le matériel d’examen de Mogadiscio vers plusieurs États fédéraux et la région de Banadir, assurant l’accès à l’éducation pour environ 37 200 étudiants.

Le chef d’ATMIS, l’ambassadeur Mohamed El-Amine Souef, a souligné que, bien que le mandat principal de la mission soit le maintien de la sécurité, la véritable paix et stabilité reposent sur l’éducation et le développement humain. ATMIS a également conduit une campagne contre la violence sexiste, sensibilisant les femmes locales à la violence fondée sur le genre.

Outre ces missions, la présence d’ATMIS en Somalie aide à améliorer les communautés en leur fournissant un meilleur accès à l’eau, en réparant des infrastructures critiques, et en améliorant les soins de santé, les écoles et les marchés locaux. ATMIS participe également à des actions humanitaires pour les personnes déplacées par les activités du Shabaab.

Récemment, le major Mohamed Ahmed Youssouf a discuté de la situation humanitaire dans la ville de Bulabarde avec le chef traditionnel de Baadicade. Le retrait progressif des troupes d’ATMIS est en cours, illustré par le récent transfert de la base opérationnelle avancée de Jowhar Town à la force nationale somalienne.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page